Julien : “je n’ai pas cédé à la panique pendant la crise de 2020”

Julien a fait ses premiers pas en bourse en 2018. J’ai découvert son blog suite à un article dans lequel il classait le site “Le trader du Dimanche” dans son Top 10 des blogs sur le bourse.

J’ai donc décidé d’en savoir plus sur lui et ses objectifs à travers cette interview. J’espère que son récit vous permettra, vous aussi de mieux le connaître.

Blog etreinvesti

Le Trader Savant : Pour commencer cette interview, peux-tu nous expliquer qui tu es ? Et quelles sont tes centres d’intérêts en ce moment ?

Julien : Je m’appelle Julien, j’ai 32 ans et je travaille dans le secteur automobile. Pour ce qui est de mes études, j’ai un diplôme d’ingénieur en mécanique.
En dehors de mon travail, je suis notamment passionné par les voyages, qui me permettent de m’évader en découvrant d’autres cultures et par l’investissement en Bourse, que je vois comme un bon moyen de faire fructifier mes économies.

Le Trader Savant : Comme je l’ai indiqué en introduction, tu possèdes un blog en lien avec l’investissement. Pourquoi cette envie de partager ta passion pour la bourse ?

Julien : Mon blog est en ligne depuis mai 2019. Je l’ai créé pour rendre l’investissement en Bourse accessible à tout le monde, après m’être rendu compte qu’il s’agissait d’un excellent moyen pour faire évoluer son capital.
Ma volonté est de rendre les articles que j’écris compréhensibles par des personnes qui ne connaissent pas du tout la Bourse. Pour ce faire, je m’appuie souvent sur des données chiffrées et des exemples,  qui facilitent la compréhension et permettent au lecteur de mieux se rendre compte de l’impact de certains facteurs (frais, intérêts composés, etc.).

En France, assez peu de personnes investissent en Bourse, et ce, pour différentes raisons : certaines personnes ont peur de perdre de l’argent, d’autres pensent que c’est réservé à des personnes qui ont des moyens conséquents et d’autres trouvent cela trop complexe. Au travers de mon blog, je cherche aussi à tordre le cou à ce genre d’idées reçues (que j’avais moi-même !).

Le Trader Savant : Investir en bourse n’est pas courant en France. Qu’est-ce qui t’as amené à placer une partie de tes économies sur les marchés financiers ?

Julien : J’investis en Bourse depuis juin 2018.

Au départ, la Bourse ne m’intéressait pas du tout. Comme beaucoup de personnes, je trouvais cela trop complexe et trop risqué.
C’est le point de vue de beaucoup de monde, étant donné que les médias véhiculent très souvent cette image.

Le déclic ? A la base, c’est un ami qui a commencé à me parler de la Bourse et des gains qu’il en tirait. Je m’y suis alors intéressé, en me disant que cela pouvait
me permettre de mettre du beurre dans les épinards, si j’arrivais à générer des profits.

En me formant, j’ai réalisé qu’en appliquant de bonnes méthodes, la Bourse peut faire évoluer un capital de manière significative et avec un risque limité.

Le Trader Savant : Ce n’est pas plus simple de laisser gérer ton épargne par ton banquier ?

Julien : Avant de m’être sérieusement formé, j’avais ouvert un contrat d’assurance-vie auprès de ma banque, sur recommandation de mon conseiller. Après avoir acquis de plus solides connaissances, je me suis rendu compte que le choix n’était pas judicieux : les frais prélevés par les banques classiques sont bien trop élevés.

Il vaut mieux s’investir un minimum en se formant, pour pouvoir gérer ses investissements par soi-même, plutôt que de confier leur gestion à son banquier. Les quelques efforts que  vous aurez réalisés pour vous former seront largement récompensés quelques années plus tard. Les gains seront dans votre poche, plutôt que dans celle de votre banquier !

Le Trader Savant : Tu as cerné ton profil d’investisseur ? Plutôt court terme ou long terme ?

Julien : Au début, je m’intéressais principalement au trading. J’adorais analyser les graphiques à la recherche d’opportunités. Je me suis essayé au trading sur le FOREX, puis sur les principales actions françaises.
Cette discipline est passionnante et dynamique. On peut régulièrement trouver de nouvelles opportunités, mais c’est très chronophage. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à arrêter.

Je me suis alors totalement consacré à l’investissement passif. Bien que ce soit un peu plus “monotone” que le trading, on gagne en sérénité et en temps libre.
Je consacre actuellement 2 ou 3 heures par mois à mes investissements, mais 30 minutes seraient suffisantes. Avec le trading, c’était plutôt une à deux heures par jour !

Le Trader Savant : Tu as commencé à investir en juin 2018 lorsque les indices étaient déjà haut. La crise qui a frappée de pleins fouet les actions en 2020 et qui a probablement fait baissé la valeur de ton portefeuille a-t-elle eu des conséquences sur ta manière d’aborder les marchés ?

Julien : A aucun moment je n’ai douté durant cette crise boursière ! Je suis resté fidèle à ma stratégie et j’en ai même profité pour renforcer certaines positions, afin de profiter de la chute des cours.

Depuis le début, je savais que j’allais devoir traverser des périodes de crises boursières. J’ai toujours pensé que j’étais prêt à en affronter une, tout restant vigilant, parce qu’on ne peut pas en être sûr à 100 % avant d’y être  réellement confronté. Au final, mon intuition était bonne, je n’ai pas cédé à la panique !

Je pense que la clé pour pouvoir traverser les crises le plus sereinement possible est de correctement se former. Avec des connaissances suffisantes, on est capable de construire sa propre stratégie d’investissement et d’anticiper le comportement à adopter durant les périodes de baisse des marchés.

Le Trader Savant : Avec un peu de recul, tu as des regrets à propos de ces deux dernières années à investir en bourse ?

Julien : Ce que je regrette le plus c’est de ne pas avoir commencé à investir plus tôt ! J’ai débuté mes investissements à l’âge de 30 ans, mais j’aurais aimé commencer à 20 ans.
A cet âge, j’étais encore étudiant. Je n’avais pas la capacité d’épargne que j’ai actuellement, mais j’aurais pu investir une partie de mes économies. En plus, si j’avais commencé à cet âge-là, j’aurais pu acheter des valeurs à des prix intéressants, étant donné que cela aurait coïncidé avec la crise de 2008. Mon capital aurait donc pris pas mal de valeur à l’heure actuelle !

Si je devais corriger une seconde “erreur”, cela aurait été de directement me concentrer sur l’investissement passif, plutôt que sur le trading.
Bien que cela me passionnait, j’y passais trop de temps et les résultats n’étaient pas à la hauteur de mes espérances : mon capital oscillait autour du capital initial.
Avec plus de pratique, j’aurais peut-être pu m’améliorer et dégager des profits, mais je n’avais plus envie d’y passer autant de temps.

Le Trader Savant : Au fond, pour quels raisons tu as fait le choix de placer ton épargne sur des actions plutôt que sur un livret A ?

Julien : J’ai décidé d’investir en Bourse pour deux raisons principales.

La première est de diversifier mon patrimoine. Après l’achat de ma résidence principale, je souhaitais investir dans un actif autre que l’immobilier. Je me suis donc orienté vers le marché des actions, une des des classes d’actifs qui offrent les meilleurs rendements sur le long terme.

La seconde raison est de me constituer un capital pour ma retraite. Je ne fais pas confiance au système de retraites de l’Etat français. Je souhaite en dépendre le moins possible le jour où j’arrêterai de travailler. Et si mes investissements se déroulent bien, pourquoi ne pas prendre ma retraite un peu plus tôt que prévu ?! 🙂

Le Trader Savant : Si tu devais donner un conseil à ton “moi” d’avant ?

Julien : Le premier conseil qui me vient à l’esprit serait de commencer au plus vite. Plus votre horizon d’investissement est long, plus le risque est réduit et l’espérance de gain élevée.
Une fois que l’on a compris le principe des intérêts composés, on comprend que le plus tôt est le mieux. C’est pour cela que j’aurais aimé investir plus tôt. Même si les sommes investies chaque mois sont relativement réduites, l’effet des intérêts composés peut les transformer en sommes bien plus importantes sur le long terme.

Bien sûr, il ne faut pas se lancer les yeux fermés, en écoutant n’importe quel conseil. Il est très important d’acquérir les bases théoriques pour se faire sa propre opinion et pouvoir construire sa propre stratégie.
Il est bien plus facile de suivre une stratégie que l’on a soi-même construite, plutôt que de tenter d’appliquer celle de quelqu’un d’autre.

Pour obtenir de bons résultats, il n’est pas nécessaire d’être un trader, ou un professionnel de la finance et de passer des heures à étudier des graphiques, ou des bilans d’entreprises.
En se contentant d’investir régulièrement dans des ETF, on peut espérer obtenir, sur le long terme, un rendement moyen de 6 à 10 % par an, ce qui est très largement supérieur au livret A tant plébiscité par les Français.
Avec de telles performances, le potentiel de gain sur le long terme est plus qu’intéressant. Le plus important est donc selon moi de commencer le plus tôt possible, idéalement tout de suite !


  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs
Admiral logo
  • Spreads compétitifs
  • Régulé FCA
  • Plus de 3 000 CFD actions
  • Leader mondiale sur les CFD
  • Plus de 16 000 CFD actions
  • Turbo24, options…
  • Stop loss gratuit
  • Possibilité de “hedging”
  • Régulé CSSF


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *