Clément : “Je ne vérifie plus mon portefeuille dix fois par jour”

Dans cet article, vous allez pouvoir lire l’interview de Clément, propriétaire de la Chaîne Youtube “Le Petit Actionnaire”. Il nous explique, ici, son parcours et les raisons qui l’ont poussé à placer ses économies en bourse.

Il nous explique également pourquoi il investit sur le long terme et pourquoi il accorde moins d’importance aux dividendes par rapport à ses débuts sur les marchés. Une remarque que m’avait déjà partagé SD dans une précédente interview en janvier 2021.

Capture d'écran de la page d'accueil du site petit-actionnaire.fr

Le Trader Savant : Pour que les lecteurs puisse vous connaître un peu mieux, pouvez vous présenter rapidement ( âge, secteur professionnel, études… ) ?

Clément : Bonjour Guillaume. Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour cette interview !

Je me prénomme Clément, j’ai 33 ans et suis père de deux jeunes enfants. Malgré un bac ES suivi d’études universitaires en Economie / Gestion, je travaille aujourd’hui dans le domaine de l’enfance.

Je m’occupe également de mon propre site, sur lequel je partage à la fois mes investissements boursiers ainsi que des articles traitant de l’Education financière. En outre, je me forme actuellement afin de pouvoir exercer l’activité de Conseiller en Investissement Financier.

Le Trader Savant : Depuis combien de temps avez-vous débuté en bourse ? Et quel a été le déclic ?

Clément : J’ai réalisé mes premiers investissements boursiers tout début 2016. J’ai eu la chance d’entrer sur le marché au plus bas de la correction de 2015/2016.

Il n’y a pas vraiment eu “déclic” en ce qui me concerne. La bourse est quelque chose qui m’a toujours intéressé depuis mes dix ans. Alors que les jeunes de mon âge écoutaient la Macarena à la radio, moi c’était plutôt la chronique bourse de Jean-Pierre Gaillard sur France Info.

Il était donc tout naturel pour moi de finir par acheter des actions. J’ai mis du temps à sauter le pas, mais j’ai fini par le faire. Depuis plus de cinq maintenant, je renforce mes positions tous les mois.

Le Trader Savant : Depuis quelques années, beaucoup de jeunes se lancent en bourse à la recherche de cette fameuse “liberté financière”. Est-ce votre cas ? ou étiez-vous plutôt dans une optique d’obtenir un complément de revenus ?

Clément : Ma volonté a toujours été de me créer un complément de revenus sur un horizon long terme. Je ne me fait guère d’illusions quand à la pérennité du système de retraites actuel. Il m’a donc semblé évident, et nécessaire, d’agir à mon propre niveau. Si, d’ici quelques années, mes investissements me permettent d’arrêter de travailler avant l’âge légal de la retraite, je profiterai également du côté “liberté financière”.

Pour autant, je ne cours pas après l’argent. Les revenus de mon foyer, un peu supérieurs à deux SMIC sont suffisants pour vivre correctement.

Le Trader Savant : De la même manière, pas mal de nouveaux investisseurs ne prennent plus le temps d’étudier le fonctionnement de la bourse afin d’être autonome sur les marchés et se contentent de copier d’autres traders (via le copy trading) pour tenter d’aller chercher de la performance. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Clément : Je me suis “formé” de façon autodidacte. L’investissement boursier étant un moyen de placer son argent, je ne peux donc pas concevoir qu’il se fasse sur la base du mimétisme. Chercher son inspiration chez d’autres, pourquoi pas. Mais copier sans forcément en comprendre les tenants et la aboutissants, cela me dépasse.

Je rajouterais également que pour moi investir en bourse c’est découvrir et apprendre sans cesse de nouvelles choses. Bien sûr, mon but est de faire fructifier mon argent, mais sans que cela se fasse aux dépends d’une certaine culture économique et financière. D’autant plus que chaque investisseur est différent. Aussi, un investissement qui me semble pertinent ne le sera pas nécessairement pour quelqu’un d’autre. Quel intérêt donc de le copier à tout prix ?

Le Trader Savant : Vous concernant, est-ce que vous avez changé votre manière d’investir avec le temps ? Avez-vous changé de produits ? D’horizon ( court, moyen ou long terme ) ?

Clément : J’investis aujourd’hui sur du très long terme. Aussi, mon portefeuille d’actions se compose de deux type de valeurs. A savoir des sociétés matures au dividende “élevé” et des sociétés de croissance au faible dividende.

A mes débuts je ne prenais que des sociétés versant un minimum de 4% de dividendes. Je ne voyais pas l’intérêt d’en acheter au rendement plus faible. C’était clairement une erreur… J’ai ensuite eu une période pendant laquelle je ne voyais que par une famille de produits dérivés : les bonus capés. Finalement, après avoir enfin terminé de faire le tour de la question, je suis revenu à l’investissement en direct avec un mix rendement / croissance.

Ces tâtonnements m’ont permis de définir la stratégie qui me convenait le mieux… Probablement n’est-ce pas la plus rentable d’un point de vu performance pure. Néanmoins, comme évoqué précédemment, c’est celle-ci qui est la plus adaptée à ma personne.

Le Trader Savant : En préparant cette interview, j’ai découvert que vous possédiez une chaîne YouTube. Depuis combien de temps est-elle en ligne ? Quel est son objectif ?

Clément : En effet, je possède la chaîne du Petit Actionnaire. Les premières vidéos mises en ligne remontent au printemps 2020, à l’occasion du premier confinement. Après plusieurs mois de “végétation”, je me suis de nouveau penché dessus il y a quelques semaines.

J’y ai notamment créé le personnage fictif de “Monsieur TOULEMONDE”. Il s’agit ni plus ni moins que du “français moyen”. En tant que personnage principal de mes vidéos, il s’attache à vulgariser de façon simple et rapide différents éléments liés à l’Education financière (le Livret A, l’Inflation, le Crédit, les dons d’argent aux enfants mineurs…).

Son objectif principal est donc de permettre à chacun de pouvoir apprendre les bases de l’économie / de la finance.

Le Trader Savant : J’ai vu que vous proposiez des outils sur votre site (indice de sécurité financière, indice de sérénité) ? Comment ces outils peuvent aider les investisseurs ?

Clément : Il s’agit d’outils que j’ai créé, à l’origine, pour ma propre utilisation. Ils n’étaient alors pas destinés à être mis en ligne. Mon site se développant, petit à petit, j’ai décidé de sauter le pas de leur diffusion.

J’estime qu’avoir une épargne de de sécurité est primordial avant de se lancer dans n’importe quel investissement qui soit. L’Indice de Sécurité Financière permet à chacun d’évaluer, selon ses propres besoins, si l’épargne déjà constituée semble suffisante (ou pas) pour
répondre aux besoins réels.

L’Indice de Sérénité permet d’évaluer, dans différents domaines (famille, travail, cadre de vie…) le niveau de sérénité de chacun. Il permet néanmoins de faire ressortir les domaines dans lesquels il serait potentiellement nécessaire d’apporter des changements afin d’améliorer sa sérénité / satisfaction globale.

Le Trader Savant : Contrairement à ce début d’année 2021 plutôt calme sur les marchés, la volatilité était importante en 2020 en raison de la crise du Covid-19 mais aussi de la fin du mandat de Donald Trump. Vous préfériez quelle période ?

Clément : J’investis sur du long terme. Le temps passant, je suis arrivé à bien me détacher de mon portefeuille. Je n’ai plus ce besoin de vérifier sa valorisation dix fois par jour. Aussi, je vis bien le fait de voir celui-ci dans le rouge. Partant de là, la présence de volatilité ne pose aucun problème. Je dirais même que je préfère car cela permet de profiter de cours plus faibles pour acheter de belles sociétés. Il faut savoir profiter des occasions…

Bien que je renforce mon portefeuille de façon mensuelle dans me préoccuper du niveau des marchés, je n’ai rien contre une bonne correction voir un krach. J’ai d’ailleurs profité de celui de mars / avril 2020
afin de prendre un peu de levier via un petit crédit bancaire.

Le Trader Savant : Si vous aviez un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite se lancer sur les marchés financiers ?

Clément : Je dirais qu’il est important de s’assurer d’être prêt avant tout investissement. Une préparation technique bien sûr, mais également psychologique. J’insiste sur ce dernier point, car il est très important. Investir sans être préparé à voir ses actifs perdre (momentanément, si bien sélectionnés) de la valeur est quelque chose de particulièrement difficile.

Et pourtant, ces moments de baisses sensibles sont les meilleurs afin de réaliser de “bonnes affaires”. Il vaut toujours mieux d’acheter “en soldes” (pour l’image) que lorsque les cours sont au plus haut. Au delà de ça, les règles de base doivent impérativement s’appliquer.

Telles que ne jamais investir de l’argent qu’on ne peut pas se permettre de perdre, ou encore n’investir que de l’argent dont on n’a pas besoin avant au moins 7 ou 8 ans. Ceci impliquant de s’être constitué une épargne de secours avant de se lancer dans n’importe quel investissement.

Le Trader Savant : Autre chose à ajouter pour terminer cette interview ?

Clément : Une nouvelle fois, je tiens à vous remercier pour cette interview !


  • Plateforme Xstation
  • Offre sans commission
  • Plus de 53 000 clients actifs
Admiral logo
  • Spreads compétitifs
  • Régulé FCA
  • Plus de 3 000 CFD actions
  • Leader mondiale sur les CFD
  • Plus de 16 000 CFD actions
  • Turbo24, options…
  • Stop loss gratuit
  • Possibilité de “hedging”
  • Régulé CSSF


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *